INFOS

Retrouvez ici des informations concernant le blogueur  ou l’association scIence directement.

AUTOMNE 2017

Une nouvelle originale : être d’Alix ROUSSELLIL (amazon.fr)etre alix roussellil

Un blog à suivre, un article à lire :  L’abondance sociale (news AETHER)

 

 

 


Anciennement cette page s’appelait « Brèves » et présentait de courtes informations relevées comme amusantes, curieuses, bizarres, intéressantes, ou courtes réflexions (totalement non exhaustif !)
Je les garde ici pour mémoire mais elles sont sorties de leur contexte.


  • 15 juillet 2015Pourquoi ne nous mordons-nous pas la langue en mastiquant ? (art. sciences et avenir)Tant qu’on pensera que le vivant  »fonctionne » comme une machine, on arrivera à ce genre d’étude un tantinet stérile.
    Si je ne mords pas ma langue en mâchant c’est qu’elle est moi (disons une partie de moi), et d’ailleurs si je l’ai mordu une fois… et que ma conscience s’y met pour que je ne remorde pas… il y a de forte chance pour que… cela se reproduise.Avec l’INTENTION de mâcher, ou de faire tout autre chose, j’active non pas une réaction en chaine mécanique pour que ça marche, mais TOUT MON ÊTRE se cale sur la réalisation de mon INTENTION et les animaux ont une chance formidable, celle de penser outre au maximum la conscience de l’être quand nous l’avons très fortement ; enfin nous avons la conscience du passé jusqu’au présent (jusque par exemple dans l’image de soi), mais l’action va du présent vers le futur et nous manquons de conscience pour nous projeter vers même la première seconde de ce futur.

_____________________________________________________________________

____________________

  • 21 mars 2013 / video / ÉVIDENCE !
    Étienne Klein : « Il est vrai qu’à l’échelle du nanomètre, […] c’est une échelle où lorsque vous regardez vous ne voyez pas la différence entre la matière vivante et la matière inerte. » La nanotechnologie : Révolution invisible (à 1h29:32) En gros la matière constitutive du vivant n’est pas vivante… qui aurait penser le contraire ?! Le pouvoir réducteur d’une telle affirmation sous une telle autorité est effrayant.
    Non seulement on pense que la vie et résultat de processus physicochimiques, mais en outre que seuls les atomes par leurs combinaisons sont les artisans du vivant puisqu’à l’échelle sous-vivante, on voit que l’inerte règne seul…
    Par contre on ne comprend pas que les nanoparticules qu’on envoie dans la nature, l’atmosphère, les sols, rivières et sous-sols, et qui sont stérilisantes ou abiotiques,  sont d’une taille très nettement inférieures à toutes les particules naturelles en suspension dans la biosphère (naturelles les plus petites = 0.3µm, et nanoparticules = 0.001 µm !!!).

____________________

  • 27 janv. 2013 / lu / BONNES NOUVELLES :
    1. Une plante couchée se relève toute seule (c’est au cas où vous ne l’auriez pas constater par vous-même). Voir cette vidéo.
      Science et Avenir nous dit en citant Bruno Moulia de l’INRA de Clermont-Ferrand : « On savait depuis Darwin que les plantes s’adaptent aux forces de la gravité », ajoutant qu’on justifie cela par les petites billes d’amidon qui répondent à la gravité dans un fluide et fournissent donc une information à la plante… qui ainsi peut « corriger son inclinaison de façon purement mécanique ».
      Il poursuit : « Il faut à la plante une capacité de perception de sa forme et une fonction motrice qui lui permette de corriger sa posture ». Ainsi la perception de soi, qu’on croyait être l’apanage de l’animal est ainsi étendu au végétal !!! En gros, et un brin ironique (qu’on me pardonne) je dirais avec humour que si les pierres tombent de la montagne c’est pour se mettre au repos dans la vallée quand elle sont dérangées par le dégel… perception d’elle-mêmes ?!
      (et dans le même article : À bord de l’ISS on a constaté (apesanteur) que la plante pousse vers la lumière lâchant ses racines vers l’opposé.)
      (Info de Science & Avenir N°792 février 2013)
      Ne manque-t-on pas « simplement » de concepts plus larges et moins réducteurs que ceux qu’on veut utiliser ?
    2. Plus sagement :
      Gilles BŒUF (biologiste marin) : « Ce serait une folie de penser vivre sans nature. » (Peut-on dire que, sans nature, l’humain serait un œuf sans coquille, un corps volontaire et nerveux à vif ? L’idée même est inconcevable, il ne pourrait pas « grandir », combien de temps peut-on vivre dans un vaisseau interplanétaire dans ses propres miasmes si bien recyclés soient-ils ? [Gille BOEUF, président du museum d’histoire naturelle depuis 2009 a écrit « l’homme peut-il s’adapter à lui-même » éd. Quae, 2012 si quelqu’un l’a lu je lui propose de me contacter).

____________________

  • 27 janv. 2013 / Vu Entendu / QUELQUES LIENS À SUIVRE :
    Je vous invite volontiers

(vous pouvez retrouver ces liens sur la page facebook de l’association scIence que je vous invite à rejoindre si vous êtes adepte occasionnel ou addict du résossocial)

____________________

  • 31 déc. 2012 / Lu / PALMARES DES 10 PLUS GRANDES AVANCEES DE 2012 (revue Science) :
    1. découverte du Boson de Higgs
    2. transformation de cellules souches embryonnaires (de souris) en ovocytes viables.
    3. génome de l’homme de Denisova (à partir du simple fragment d’une phalange du petit doigt).
    4. système d’atterrissage du rover Curiosity.
    5. laser à rayons X, un milliard de fois plus puissant que la source traditionnelle lumineuse du synchrotron.
    6. ingénierie de précision du génome (possibilité de déterminer le rôle spécifique de gènes et de mutations)
    7. confirmation de l’existence des fermions de Majorana, (particules qui peuvent agir sur leur propre antimatière).
    8. Le projet ENCODE (80% du génome humain est actif).
    9. Interface cerveau-machine (des patients paralysés peuvent bouger un bras mécanique par leur seule volonté).
    10. Découverte du dernier paramètre d’un modèle de physique décrivant comment les neutrinos se modifient à la vitesse de la lumière.

    (réf. : données retranscrire à partir de ce site)

Cela me rappelle une citation de Michel Henry : « Malgré les progrès (merveilleux) de la science, on en sait de moins en moins sur la vie« . (in La barbarie)

____________________

  • 24 déc. 2012 / Lu / LE MÉCANISME DU VIVANT : Dans un article de Science & Avenir (Hors Série N°173 01/02 2013), on peut lire un encart sur la biodynamie dans le cadre de la vigne (sic) au sein d’un article de Dominique BOURG, philosophe « On ne peut plus adorer la nature comme une divinité« . Après l’introduction on s’interroge : Obscurantisme ? Occultisme ? On passe ensuite par un C’est que ça marche. On aboutit à un constat de son efficacité (vignes moins malades, vins de qualité). Et les chercheur de s’interroger sur ces pratiques qui les dépassent car en admettant ne pas connaître tous les mécanismes du vivant : « nous encore loin de comprendre comment fonctionne la vie intime des plante« …. Mécanisme ? Fonctionnement ? Et si la vie ne se contentait pas de ce genre de concepts ?…

____________________

  • 12 dé. 2012 / Entendu / HERVE THIS NOUS DIT : Les scientifiques sont devant un écran, avec des équations différentielles, toute la journée, ils n’ennuient personnes… (France Inter, env. minute 28 de l’émission « on va tous y passer » du 12/12/12) [Hervé This est un physico-chimiste français spécialisé en (et fondateur de la) gastronomie moléculaire. Il est diplômé de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris.]. Et moi qui croyais qu’un scientifique était un « acteur » (éventuellement doublé d’un mathématicien)… Où (et quand) est le contact avec le Réel si l’interface se trouve être l’équation différentielle ?

____________________

  • 09 déc. 2012 / Lu / JEU OU THÉRAPIE : L’INFORMATIQUE APPREND A RÉGNER
    Un article du monde relativement édifiant sur ce qui se trame pour, malgré et avec nous (lire dans un nouvel onglet). Un prochain billet sur le thème du cerveau viendra dans le blog prochainement.

____________________

 

  • 08 déc. 2012 / Réflexion / JOURNEE MONDIALE DU CLIMAT : Heureusement qu’il y a les sceptiques… et les écolos (comme on dit, merci alors de parler aussi des éconos…).
    On prétend dans tous les camps qu’on a raison, on modélise ici sur la base de critères qu’on a sélectionnés, et là on théorise sur d’autres critères tout aussi sélectionnés.
    Il y a donc le gros du troupeau et le petit du troupeau qui se disputent un morceau (la réalité) sans le regarder du même côté (pour connaître une montagne il faut en faire le tour et monter au sommet par diverses voies au moins : rester assis devant les photos ne sert à rien !).
    Ce qu’il faudrait travailler avec tous les acteurs et observateurs, c’est prioritairement sur ce que représente, ce que signifie, l’utilisation à outrance et son insertion dans le cycle du vivant de carbone fossile. Pour cela il faut définir le vivant… ce qui est loin d’être acquis ! On constate quantitativement… mais sans se pencher sur l’arrière-plan phénoménologique (il conviendrait donc d’embrasser le qualitatif avant d’user du quantitatif).

____________________

  • 07 déc. 2012 /Réflexion/PARI : Séralini ou Haroche, de qui se souviendra-t-on dans 30 ans ? de celui qui a dit qu’il fallait se méfier (et plus que ça) des OGM et des pesticides type Round Up et n’a pas eu de prix mais se fait remettre en cause, ou de celui qui pense que la nature obéit aux lois qu’il édicte et a reçu une honorable distinction (Nobel de physique 2012) ??? Je me demande…

____________________

  • 06 déc. 2012 /Clin d’œil/SAINT NICOLAS a déposé un petit cadeau ici sur l’attitude intérieure du scientifique pour rester zen…

____________________

  • 01 déc. 2012  /Lu/ TROUS NOIRS : Découverte d’un gigantesque trou noir, le plus gros jamais trouvé ?
    Amusant comme une théorie peut se mordre la queue : on ne peut voir les trous noirs puisqu’ils « avalent » la lumière qui est autour d’eux. Elle se concentre donc à la manière du vortex qui se produit ans votre baignoire et disparaît dans un lieu pour le moins  obscur qu’il est d’autant plus lumineux. J’ai eu la chance de recevoir le DVD Voyage au cœur d’un trou noir sur la  simulation de vulgarisation de l’astrophysicien Alain Riazuelo ; je ne vous invite pas à en faire la dépense même et surtout en ces temps de Père Noël qui approchent à grandes rasades de grelots, mais c’est intéressant de constater comment la théorie sait créer des images qu’on finit par croire image de la réalité. PS : attention aux nombreuses très belles images d’astronomie en fausses couleurs voire en œuvre artistique pas toujours légendées comme telles.

____________________

  • 26 nov. 2012 / Entendu / BILAN CARBONE (3) : France Inter, la tête au carré.
    La production de viande biologique produit plus de carbone que l’industrielle (en gros les vaches, rotent et pètent davantage) : mais quel est la part du bilan carbone à imputer aux produits chimiques indirects qui servent à nourrir les vaches en élevage industriel dans un cadre de structures qui ne sont pas du tout de proximité ? (-rèf-)

____________________

  • 26 nov. 2012 /Entendu / BILAN CARBONE (2) : France Inter, la tête au carré.
    Diminuer la production de viande qui entre pour 18 % dans les émissions de gaz à effet de serre.On parle production humaine, mélangeant le carbone fossile avec le carbone cyclé !!! Même si on diminue les élevages (ce qui permettrait de gagner ÉNORMÉMENT en surface agricole utile pour l’alimentation humaine, à condition de ne pas récupérer la surface pour produire des carburants végétaux hyper gourmands … en engrais et pesticides) on ne gagne rien en carbone… si ce n’est un (tout petit) peu d’espace pour consommer encore un peu de carbone fossile sur le carbone fossile qui aura servi à transporter les aliments des élevages industriels en stabulation !

____________________

  • 26 nov. 2012 / Entendu / BILAN CARBONE :
    Nathalie Fonterelle sur France Inter nous annonce une diminution du bilan carbone de l’agriculture (élevage) par diminution du soja remplacé par du tournesol français (en association avec lin et luzerne). C’est bien, les vaches produiront moins de méthane car elles roteront moins. Oui mais si il y a bilan carbone positif, il est gagné sur le déplacement du soja, majoritairement argentin et pour bonne part issu d’OGM il me semble, et pas du tout dans le rot des vaches qui entre sans autre façon dans le cycle naturel, surproduction de viande ou non !

____________________

  • 11 octobre 2012 / Lu / PLANTE ET VIVANT : L’osmose est d’un intérêt fondamental pour les organismes vivants et les plantes. (-réf-) : nous voilà bien si les plantes ne font plus partie du vivant… (c’est sans doute une page d’étudiant, mais tout de même…).

____________________

http://www.maxisciences.com/boson-de-higgs/la-decouverte-du-boson-de-higgs-plus-grande-avancee-scientifique-de-2012_art28110.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *