Archives du mot-clé humanité

Le double courant du temps (I)

Un matin j’entends Régis Debray quelques seconde. Il parlait d’histoire. Et tac, ça me tombe dessus :

Comment aller vers l’avenir si on pense que c’est le simple enchaînement des faits qui nous porte en avant ?

En fait j’ai toujours pensé le contraire depuis que je pense par moi-même. C’est une évidence, pas la peine de l’évoquer. Et voilà le flash ! Mais si ! Il faut en parler.

Est-ce possible que la chaine se construise d’elle-même avec toujours des maillons différents ?  »Qui » pense le maillon suivant ? Est-il prédéterminé ?…

L’histoire se construit avec le présent, ce que vivent les sociétés ou (et) leurs dirigeants. Mais tout ce monde-là vit individuellement sa propre vie et c’est le mélange des impulsions (plus aisées à produire par les dirigeants qui possèdent l’outil législatif) qui oriente progressivement ce qu’on appelle le progrès d’une part et le développement de l’humain d’autre part (les deux choses ne bien évidemment pas à confondre). Lire la suite

Le progrès, et sa valeur

(Cet article a valeur d'amorce de réflexion et non de définition.)

Mouvement en avant, en arrière, sur le côté, un pas après l’autre dans une direction : nous progressons !

L’humain progresse. C’est même plus fort que lui, comme s’il était tiré vers l’avenir, quitte à y aller à reculons ! Le progrès est le propre de l’homme… si tant est que cela lui appartienne, c’est ce que je propose de voir dans ce billet.

La perspective du progrès dépasse largement le bien-être ou simplement le mieux-être. Il ne s’agit pas de savoir mieux manger (selon des lois de la diététique), d’avoir un toit pour s’abriter et avoir chaud, non, il s’agit de connaissance, de naître avec ce dont on prend conscience !

Ne jamais demeurer trop longtemps dans les mêmes conditions de vie, toujours aller de voir ailleurs, faire évoluer les choses, les transformer, en un mot les dépasser ! Toujours, savoir puis améliorer, et de fil en aiguille on bâtit ce qu’on appelle le progrès. Lire la suite