Tempète à l’INRA

Tous les chercheurs ne sont pas tous à mettre dans le même panier heureusement. Cette lettre,
http://www.reporterre.net/IMG/pdf/inra-demande_de_retrait_du_rapport_inra-lettre_v_0.pdf
est positive et dénote un acte courageux de la part des signataires qui par elle vont contre la direction que leur institut a souhaité prendre en publiant le rapport suivant :
http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2013/10/rapport-INRA-pour-CGSP-VOLUME-1-web07102013.pdf
sans en avoir sans doute maîtriser les tenants et les aboutissants. Ce rapport semble assez superficiel dans son analyse (malgré 321 pages qui évitent que le quidam cherche à tirer la quintessence  !) et plutôt partisan – voir http://www.reporterre.net/spip.php?article5402 si on ne veut pas lire la lettre qui le dénonce -.

Notre travail de lecteurs (ou de chercheurs) serait plutôt de comprendre l’hégémonie dans laquelle se positionne la science en général qui devient l’autorité en tout sur la seule base de ce qu’elle croit ou accepte de croire qui entre dans ses compétences. Le reste, elle ne comprend pas donc cela n’a pas de sens pour elle, mais des hommes et des femmes qui travaillent pour elles n’ont pas forcément les mêmes points de vue…

On a mis derrière nous la tutelle des églises et des confessions pour gérer la politique, il faut maintenant lutter contre pire sans doute : la technoscience pour qui le vivant n’est que fadaises de baba-cools, technoscience qui brille avec les outils qu’elle nous offre dont ceux qui nous permettent de  »communiquer » ou de nous amuser !
Le vivant doit être la base du travail pour un développement durable et non un asservissement de la nature…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *