Catégories
hommage

le poster des moutons

Cet article est une copie sauvée de mon blog piraté (la date d’origine est approximative…)

François de Kresz  : Ce nom évoque-t-il quelque chose ou quelqu’un pour vous ?

Pour moi, oui, un vieux monsieur qui, à 90 ans (depuis le 3 mai 1923), savait encore regarder le monde avec un œil critique et constructeur.

 

François nous a quittés le dimanche 28 juillet 2013 après une semaine de coma suite à un AVC.

Il avait été un dur du Larzac ! On connait ici ou là cette affiche qu’il avait dessinée à Vaison :

François de Kresz (1974) (dans la bulle il est écrit : « excusez-moi… excusez-moi …. excusez-moi »)

Il était entré au foyer logement de la Capelle à Saint Affrique – Aveyron – ce printemps après une chute qui lui montré que vivre (presque) seul n’était plus trop de son âge.

Hongrois exilé il a fini sa vie sur la rive du Cernon à Nouzet (Saint Rome de Cernon – 12).

Artiste, ce qu’on sait moins de lui est qu’il a écrit un remarquable ouvrage sur la tectonique. Cet ouvrage, signé testament d’un inconnu, est un mémorandum dont le titre éloquent est Mythes scientifiques au service des crimes planétaires.

Paix à lui dans son nouveau chemin. Qu’il soit entendu là où il est maintenant et que résonne ce qu’il a essayé de nous dire.

Patrick Roussel

NB : un office religieux sera donné à Saint Rome de Cernon le 8 août à 14h30.

Share Button

Par Patrick ROUSSEL

Chercheur goethéen en biologie et "physique du Vivant" et bien d'autres choses comme enseignant, acteur ou potentiellement conseiller en écologie (formé)

14 réponses sur « le poster des moutons »

Bonjour Monsieur Roussel,

En 1974 j’avais 14 ans . J’habitais entre Avignon et Orange . Un jour de cette année là je circulais sur la route N7 entre ces 2 villes avec mon vélomoteur , mon attention est attirée par un cylindre au bord de la route .
Je le ramasse et je constate qu’il y a des choses a l’intérieur .
Je rentre et découvre un lot d’affiches au moins 30 affiches . Il s’agit de cette affiches que vous présentez sur votre BLOG . Il n’y avait ni adresse ni rien qui me permette de savoir où allait ce tube d’affiche .
Immédiatement l’affiche recouvre les murs de ma chambre . J’ai gradé très longtemps un exemplaire de cette affiche , les autres je les ai donné au fur et a mesure .
Voilà je sais enfin qui était l’auteur de cette affiche en tous cas son histoire . Cette affiche a construit en moi un éveil qui a certainement fait en sorte que je ne suive pas le troupeau bêtement . Merci a François et que la paix soit avec lui, merci a vous également

Daniel

Bonjour
Je termine une formation en sophrologie et je cherche à acquérir le poster du mouton noir de François de kresz. Pouvez vous me dire comment trouver ce poster ?

En vous remerciant

Cordialement

Stéphanie

Merci pour la demande. Malheureusement j’ignore qui pourrait en posséder encore à céder… d’autant que, d’une certaine façon, il prend de la valeur plus le temps passe puisque, si on regarde les choses en face, le nombre de moutons cherchant à remonter le courant ne fait qu’augmenter…
Toute plaisanterie mise à part, dites-moi si vous le trouvez.
Cordialement
PRoussel

Bonsoir,
c’est curieux car en 1974 j’avais 12 ans et j’habitais entre Orange et Avignon (côté Gard rhodanien) mais j’ai découvert cette affiche quelques années plus tard (1978), je l’ai achetée à Avignon, elle m’a toujours accompagnée et aujourd’hui encore elle a sa place sur un mur de ma chambre! Comme Daniel, cette affiche a contribué à mettre mon esprit en éveil, je comprends mieux aujourd’hui pourquoi je suis souvent à contre sens du troupeau…;-). Bien qu’elle soit signée François de Kresz (1974), je ne connaissais pas l’auteur de ce dessin, ni son histoire, merci à vous pour ce bel hommage.
M. Roussel, on peut penser que ce qu’il a essayé de nous dire résonne encore puisque nous sommes au-moins deux à avoir vécu la même expérience au contact de son dessin et à avoir transmis son message autour de nous.
Françoise

Bonjour

Je viens de terminé une formation en sophrologie, pour remercie mon directeur qui a connu François de kresz pour ce qu il me à appris, pour avoir aujourd’hui ce regard différent. Je souhaiterais lui offrir cette affiche. Il part à la retraite en décembre 2016. et je voudrais savoir comment je peux faire pour avoir le affiche du mouton noir

Bonjour et désolé… j’arrive un peu tard.
On pouvait le demander à François de son vivant, j’aurai pu… je ne l’ai pas fait, on a parfois l’impression que certaines personnes sont indestructibles.

bonjour
je suis PE et je souhaite me procurer l’affiche pouvez vous me dire si il y a une imprimerie qui aurait été tenté de la rereproduire ?

Bonjour et merci pour votre intérêt. Je n’ai aucune idée à ce propos mais je ne pense pas. Si les luttes sur le Larzac sont toujours un sujet sur la région, il faut peut-être poser la question aux imprimeurs autour de Millau.

Bonjour,
Où peut-on se procurer ou consulter le livre : ‘Mythes scientifiques au service des crimes planétaires’ dont le titre s’avère vraiment prophétique au moment où j’écris ces lignes !
Merci pour cet article !
Amicalement
Richard

Bonjour LM,
je suis désolé, je découvre seulement maintenant ses messages suite à des problèmes de mail que le temps ne m’a permis de résoudre !
Le livre que vous évoquez ‘Mythes scientifiques au service des crimes planétaires’ n’est pas un livre mais un travail entrepris par François. Son fils doit avoir le texte ; à l’époque il était au Canada.

Bonjour, cette affiche est un pan de mon enfance, ce poster était sur la porte des toilette côté intérieur, détail sans importance, mais j’ai pu l’observer à loisir. Il faut savoir que sur l’original, le mouton qui remonte à contre sens n’est pas noir, mais blanc comme les autres. Ce poster à probablement contribué à forger mon esprit critique et ne pas avoir peur d’aller à contre sens de la masse. Car aussi longtemps que je me souvienne j’en ai toujours parfaitement compris le sens. Renforcé par le détail de l’agneau arrêté au bord de la falaise qui regarde sa mère d’un air inquiet. Je me rappelle qu’enfant je m’identifier à cette agneau, et secrètement j’espérais qu’il ne saute jamais. Bref dessin génial et toujours d’actualité.

Bonjour Mathieu,
La méditation au toilettes est parfois importante… et l’histoire de l’agneau implorant dans son incompréhension de cette folie a dû vous permettre de nager à votre tour à contre-flot.
Qu’est-ce qui vous fait penser que le mouton était blanc sur l’original ? J’ai vu le poster chez François, je dirais malgré les années qu’il était noir. Mais ai-je vu un original ?… Ensemble nous n’avons pas échangé sur ces luttes qui pour moi, à l’époque où elles se déroulaient, n’étaient qu’un fait d’actualité un peu lancinant… dont la réalité n’aurait été pour ainsi dire que médiatique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.