Catégories
culture Observations paradigme

Épigénétique

Voici une vidéo à écouter attentivement. Elle date un peu mais Joël de Rosnay y a le mérite de présenter la chose (épigénétique) de manière simple et parlante :

Présentation claire, mais, car je mets tout de même un « mais », on a toujours l’impression que ce qui compte c’est la  »machine outil »… comme si la vie était un mécanisme !

Or, ce monsieur le dit pourtant, c’est vous le pilote, et « vous » c’est pas dans la machine outil !
 »Vous » contrôle la matière et les substances qui font son support !

Dans le cadre du vivant, la causalité des faits devra encore dévoiler son apparence pour qu’on voit qu’elle n’est en fait qu’un effet, que la matière corporelle s’organise en fonction du vivant et non le vivant qui s’adapte pour elle.

Ceci-dit, si la matière (jusqu’aux virus si proches de la vie qu’il ne peuvent subsister qu’en son sein – contrairement aux bactéries) prend trop de place alors le vivant corporel ne peut plus faire face en régime normale et l’organisme doit se défendre.

Ce monsieur le dit presque ! mais je ne suis pas sûr qu’un jour on (ou il) arrive à formuler une telle idée car on est trop près des certitudes par l’immense confiance technologique qu’on a en nous….

Je ne suis pas sûr que plus on regardera vers l’atome, mieux on trouvera l’être… or c’est ce que veut faire l’épigénétique qui est déjà bien entrée dans la cellule, c’est-à-dire dans la sous-vie…

A+, chers lecteurs silencieux

Share Button